Partagez | 
 

 No pride no prejudice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Stanley Maverick
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 1912
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: No pride no prejudice   Jeu 28 Déc 2017 - 10:40

- Ouais, c’est un sujet un peu sensible, confessa le garçon, tout en secouant ses mains un peu nerveusement. Il força un sourire. Non Stan n’en voulait pas à Lucas. Sa colère était orientée vers d’autres. Ceux qui étaient censés connaitre les dangers et les enjeux de leur camp. Et qui avaient merdé. Il fit un simple hochement de tête, acceptant ses condoléances.

L’autre homme admit qu’ils auraient pu éliminer les étrangers au lieu de les laisser filer. Mais qu’ils avaient préféré se focaliser sur les denrées qu’ils pourraient ramener. Foutues priorités ! Qui avait pris cette décision ? Arizona sûrement, car il avait entendu qu’Adrian avait été un des premiers à tomber. Les autres n’avaient fait que suivre les ordres. Pourtant les « stocks » seraient restés gentiment où ils étaient. Tandis que le groupe d’inconnus s’était fait la malle. Et c’était ce point que Lucas admit qu’il changerait s’il pouvait rejouer la scène. Stan avait aussi d’autres choses en tête. Des spéculations uniquement, puisque encore une fois : il était absent.

Le militaire se contenta de hocher la tête en écoutant Lucas, tout en mâchant la matière élastique qu’il avait en bouche. Et l’ancien ferrailleur évoqua son arrivée ici et surtout ses motivations. Espoir. Désespoir. Ça ne pouvait être plus clair. Stan arrêta de mâcher quelques secondes et pinça les lèvres et détacha son regard de son compagnon pour le poser sur l’horizon. Il haussa les épaules.

- J’sais pas… trouver un moyen de faire en sorte qu’il y ait pas que les gens complètement au bout du rouleau qui soient séduits par notre mode de vie. Surtout pour les groupes plus nombreux. Il n’avait pas de théorie en tête, il sentait juste que leurs manières actuelles pêchaient. Il restait convaincu que c’était une proposition en or qu’ils offraient à ces survivants isolés. Il craignait seulement que ceux-ci ne la jugent pas vraiment à sa juste valeur. Tu y as cru tout de suite ? Ou bien tu t’es simplement dit que t’avais rien à perdre et que tu verrais bien sur place ? J’peux comprendre que les gens soient méfiants, au premier abord. Alors j’me demande ce qui pourrait nous rendre plus convaincants.

Plus convaincants qu’avec la gueule d’une arme pointée sur eux. La peur soumettait les foules. Mais ne les faisait nullement plier. Pourtant leur recrutement était aujourd’hui basé sur la tolérance. Les nouveaux venus étaient traités comme les anciens. Il n’était pas question d’esclavage, comme avait pu l’évoquer Swann. Alors pourquoi les effrayer d'emblée ?

- T’aurais pas des idées ? Il reporta son attention sur le gaillard à ses côtés.



Through hell's gates, the ground shakes
And valor wakes, and so it begins
Vengeance waits, fury reigns
With all at stake, and so it begins
We'll take it all
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Richardson
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 15/10/2017
Messages : 389
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: No pride no prejudice   Ven 5 Jan 2018 - 22:36

Je voyais qu’il m’écoutait. Que je l’intéressais du moins, mes histoires, mes pensées et mes avis. C’est vrai qu’il y avait des débats à avoir sur ce qu’il s’était passé. Pas simplement pour le séisme mais tout ce qui s’est passé pour nos groupes. Les histoires étaient différentes mais chacun avait sa part de responsabilité. Néanmoins, il s’était passé ce qu’il devait se passer. Sans regrets et ni remords. J’étais responsable du mal que j’avais fait avec ma hache. En même temps, je ne voyais plus les décisions à prendre, à partir du moment où la colère parcourait mes veines … Là, les responsabilités je les jetaient à la poubelle, sans même m’apercevoir du mal que je faisais autour de moi. Je voulais parler en particulier d’Evy que j’ai blessé lamentablement. Mais après plusieurs explications et du temps, ça s’est arrangé. Nous étions liés. Elle et moi.

Le regard de Stan changea, quelque chose le rongeait sans trop savoir ce que s’était. On se disait les choses subitement et mon avis n’était plus le même à propos du militaire. En clair, je le voyais différemment. Nous étions à armes égales et les évènements nous ont touché. A sa question, mes yeux se plissèrent pour retourner un peu en arrière. Croire à ce mode de vie ? Croire en leur règles et leur système sans même l’avoir testé ? Non ce n’est pas comme ça que je voyais les choses. Cas désespéré, action désespérante. Mais que je ne regrettais guère. Ma version n’allait sûrement pas lui plaire, mais à quoi bon je restais honnête. Je m’avançais à ses côtés, le regard collé au panorama devant nous « J’avais rien à perdre à ce moment-là. Mais j’ai quand même donné une chance à cette nouvelle vie. Si vraiment je ne m’y étais pas plu les premiers jours, je serais partie » Ce n’était pas qu’une question de sécurité. Oui ça me plaisait de dormir sur mes deux oreilles, d’avoir retrouver un ami de l’époque, de manger à ma faim … Mais leur mentalité faisait aussi la différence. « Après j’ai vu que j’étais pas entouré que de débiles alors je suis resté » fis-je en souriant pour apaiser l’atmosphère.


Si moi j’avais des idées ? La soumission ou leur demander gentiment avec un « s’il vous plaît » ? Cette démarche me fit sourire mais je secouais la tête tout en sachant que ce serait impossible « Devenir potes avec eux ? Apprendre à les connaitre ? Leur laisser du temps ? SI tu trouve la bonne idée passe, une annonce » Sur ce, je me tournais vers lui, main dans les poches « Et pourquoi tu te poses cette question ? Tu te fais du mal là. A moins que le système te gonfle et que tu veux remanier certaines choses … » je baissais mon regard, pensif « Dans ce cas, à savoir si tu es fou ou complètement rationnel d’y penser … » Fallait-il tout remettre en question ? Que pensait-il vraiment dans sa tête ? Je n’allais pas vérifier le fond de ses pensées. S’il voulait vider son sac, j’étais là. Même si nos différents sont encore récents …



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en bas
Stanley Maverick
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 1912
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: No pride no prejudice   Lun 8 Jan 2018 - 14:00

Lucas confirma qu’il faisait partie au moment de son recrutement des personnes qui n’avaient d’autres options que de vouloir croire les membres des Remnants. Aussi ne pouvait-il pas d’expérience donner des idées. Il ne pouvait témoigner de ce qui aurait pu être amélioré pour lui-même. Mais il pouvait, au même titre que Stanley, improviser ou imaginer.

- Tant mieux… je ne crois pas qu’on t’aurait laissé repartir comme ça, rétorqua le militaire, en affichant un sourire en coin sur la remarque de son binôme. Il ne fallait pas se leurrer, le ferrailleur aurait été éliminé directement en sortant de l’enceinte du camp. « Avec ou contre nous » encore et toujours ! J’pense que n’importe qui, un peu sain d’esprit, en arrivant, comprend que c’est pas des salades. Mais dehors, ça peut sonner différemment…

Stan haussa une épaule. Il ne pourrait jamais se mettre à la place de ceux qui évoluaient seuls à l’extérieur depuis si longtemps. Ni vraiment comprendre leur état d’esprit. Était-il même vraiment imaginable de penser que quiconque là-bas s’en sortait vraiment convenablement ? Lucas proposa en tout cas quelques idées, un peu comme celles que Stan avait imaginées. Il fit une moue un peu pincée en hochant la tête.

- Ouais, répondit-il à sa proposition d’annonce. Il avait aussi pensé à prendre le temps de connaitre davantage les étrangers. Pour gagner leur confiance effectivement et les rendre moins méfiants. Mais aussi pour réellement les évaluer, et pouvoir juger s’ils méritaient vraiment de les rejoindre. Après tout, ils devraient peut-être arrêté de jouer à l’Abbé Pierre en accueillant systématiquement les inconnus chez eux. Et si certains étaient des fous furieux ? Comme ceux qu’ils avaient affrontés dans cet hôpital. C’est se faire du mal que d’chercher à se surpasser ? J’crois qu’on a tout à perdre à se reposer sur nos lauriers. On l’a vu l’autre jour… Ils pouvaient effectivement TOUT perdre. Littéralement. Et cela était d’autant plus sensible qu’ils possédaient beaucoup. Leurs ressources, leurs infrastructures, leur confort, leurs vies… Alors l’enjeu était d’autant plus important. C’est même pas une question de remanier, juste d’améliorer les choses ? Il nous reste une marge de progression, autant l’exploiter.

En tant qu’ancien athlète, Stan avait à cœur de dépasser ses limites. Être devant les autres était une chose – de poids ! – mais être le meilleur possible, vis-à-vis de son propre potentiel, c’était aussi important. Et ensemble, ils pouvaient faire mieux que ça. Il en était tellement persuadé ! Il haussa une épaule, tout en refaisant face à la mer.

Il n’évoquerait pas en long et en large avec Lucas ses griefs contre la hiérarchie du camp. Ils ne se connaissaient pas encore assez, l’avis du ferrailleur ne pourrait être tranché. Pourtant cette garde leur permettrait de continuer à bavasser, changeant progressivement aussi le regard qu’ils pouvaient avoir l’un de l’autre. Et qui savait… peut-être finiraient-ils même sincèrement par s’apprécier ?

- FIN –



Through hell's gates, the ground shakes
And valor wakes, and so it begins
Vengeance waits, fury reigns
With all at stake, and so it begins
We'll take it all
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: No pride no prejudice   

Revenir en haut Aller en bas
 
No pride no prejudice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» pride and prejudice (ft. heraam)
» Pride Of nation
» Soirée 2 ♣ Gay Pride
» soirée quatre ∞ gay pride
» Banderole Thiercelieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: