The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4
Voir le deal
6.99 €

Partagez
- Shared hatred -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Shared hatred   Shared hatred EmptyLun 27 Nov 2017 - 7:55
Environ deux semaines s'était écoulées depuis la catastrophe qui avait remué l'île de Bainbridge. Et autant dire que plus rien n'était comme avant. Plus rien ne le serait plus jamais. Le travail à réaliser pour remettre le camp en état était considérable. Et même si tout le monde mettait la main à la pâte, il demeurait toujours cette affreuse impression que l'avancement était beaucoup trop lent. Ils n'avaient pas pris un coup uniquement au niveau matériel. Moralement, tout le monde était également touché. Chacun avait perdu des proches, chacun devait faire son deuil. Et face à la défaillance d'un système qu'on nous avait vendu comme parfait, beaucoup avait remis en cause la confiance qu'ils portaient aux dirigeants.

Takeo était revenu blessé de son expédition à la caserne, et a donc passé de nombreux jours à se soigner et à se reposer, limitant ainsi sa participation aux efforts collectifs. Mais même lorsqu'il fut à peu près remis sur place, sa contribution à la remise en forme du camp se réduisait au strict minimum. Lui qui d'ordinaire ne supportait pas rester sans rien faire, il se sentait désormais incapable de s'investir activement. Le cœur n'y était plus. Depuis ce fameux jour, quelque chose s'était comme brisé en lui. Et rien ne serait jamais plus pareil.

Physiquement, il allait mieux. Mais demeurait sur son visage de nombreuses traces de coups, coupures et hématomes. Des souvenirs qui mettraient un certain temps avant de s'estomper. Qui ne partiraient jamais totalement. Et chaque fois qu'il voyait son visage, cela le renvoyait à ce jour où il avait échoué. Comme un souvenir douloureux qui était gravé sur lui pour toujours. Comme une preuve éternelle de sa faiblesse.

Beaucoup trop de choses étaient parties en vrille dans sa vie récemment, et il avait l'impression que le sort s'acharnait. Il y avait d'abord eu sa rupture avec Casey, qu'il vivait mal. Il vivait encore plus mal le fait de la voir avec un autre, l'air aussi amoureuse, alors que lui peinait à s'en remettre. C'est qu'il l'avait aimé, bon sang ! Comme jamais il ne s'était autorisé à le faire auparavant. Comme jamais il ne le ferait plus. Il se l'était promis.

Puis à cela s'était ajouté l'épisode de la caserne, au cours duquel il s'était fait totalement explosé par ce grand barbu. Il n'avait absolument rien pu faire, et cela le rendait dingue. Et son visage tuméfié était là pour lui rappeler sans cesse sa faiblesse. Puis en rentrant, il avait découvert avec les autres que le camp était en proie à une invasion de rôdeur. Il découvrit également que Kevin et Tom, ses deux protégés, y avaient laissé la vie.

C'était cette triste nouvelle qui avait fini par l'achever. Ce n'était pas tant la peine ressentie suite à leur perte qui le mettait dans cet état, non. Même si effectivement, de la peine, il en avait. Il s'était attaché à ces deux gamins, même s'il prétendait le contraire. Après tout, cela faisait depuis près de deux ans qu'il survivait à leurs côtés. Dans ce nouveau monde, ce n'était pas rien.

Mais surtout, leur mort le renvoyait encore une fois de plus à sa propre faiblesse. Encore une fois, il avait échoué, et il avait cette sale impression d'avoir échoué dans tout ce qu'il avait entrepris. Il avait échoué avec sa fille Lya, que ce soit pour créer une relation avec elle ou pour la garder hors de danger. Il avait échoué dans sa relation avec Casey. Il avait échoué contre le viking. Et il avait échoué avec Kevin et Tom, ayant été incapable de les protéger comme il se l'était promis. Et il ne pouvait s'empêcher de se demander, si un jour il parvenait à retrouver leur père – son ami – comment est-ce qu'il pourrait le regarder dans les yeux et lui annoncer pareille nouvelle.

Bref, c'en était trop pour Takeo, et il avait fini par craquer. Il se renferma sur lui-même, s'éloignant encore plus des autres. Lui qui était d'ordinaire si actif, il était désormais incapable de s'investir. Comme épuisé, vidé, brisé. Il n'avait même plus la volonté de se proposer pour sortir dehors, afin de partir à la recherche de sa fille. Il avait abandonné. Tout abandonné.

Et dans le même temps, il avait fini par renouer avec un de ces vices passés : l'alcool. Il s'était remis à boire, alors qu'il s'en était abstenu pendant tant d'années. D'abord un verre, puis deux, parfois. Puis de plus en plus régulièrement, jusqu'à boire par moment des bouteilles entières à lui tout seul. L'alcool avait cet avantage de lui permettre d'oublier – de manière brève et illusoire, certes – l'état émotionnel dans lequel il se trouvait. Alors il en abusait.

Mais depuis le séisme, il n'avait plus d'intimité. Sa maison n'ayant pas subie de dégâts majeurs, contrairement à d'autres, il avait été contraint d'y héberger d'autres civils. En temps normal déjà, la vie en communauté n'est pas son fort. Dans son état actuel, c'était encore pire. Si l'alcool lui permettait d'oublier ses peines, elle avait également pour effet d'attiser ses colères. Cela avait déjà failli déborder, une fois. Alors depuis, quand il prévoyait de boire, il se trouvait un coin dehors pour s'isoler. Son but n'était pas d'attirer l'attention sur lui.

Ce soir-là était une de ces soirées où il avait décidé de noyer ses problèmes. Il sortit dehors malgré le froid qui régnait, sa bouteille cachée sous le manteau. Il rejoignit un endroit qu'il s'était trouvé, plutôt tranquille : un coin d'herbe un peu sur-élevé, caché par quelques buissons. Le japonais s'assit, adossé contre un arbre, et débuta son œuvre. Il fut bientôt interrompu par une silhouette au loin, qui semblait s'avancer dans sa direction. C'était bien la première fois qu'il voyait quelqu'un passer par ce coin du camp.

D'un geste pas forcément très discret, il essaya de cacher sa bouteille. Puis il fixa l'inconnue, l'obscurité ayant cessé de cacher son visage. Il mit un certain temps avant de la reconnaître. C'était cette jeune blonde qu'ils avaient sortie des décombres, le jour du séisme. Qu'est-ce qu'elle foutait là ? Plutôt mécontent d'être dérangé, il s'adressa à elle un d'un ton plutôt sec.

« J'sais pas c'que tu cherches, mais j'peux pas t'aider. Tu ferais mieux d'aller voir ailleurs. »
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shared hatred   Shared hatred EmptyLun 27 Nov 2017 - 13:58


Shared Hatred
Ft Takeo
Ça la poursuivait où qu'elle aille, et quoi qu'elle fasse, elle regrettait son comportement, regrettait le fait de lui avoir hurlé dessus, de lui avoir crié l'évidence qu'elle ne serait jamais comme lui, jamais forte, jamais résistante, jamais capable de faire face aux rôdeurs. C'était pour cette raison que Swann l'avait abandonné, pour cette raison et parce que cette.... Pétasse... Lui tournait autour depuis le début. Collins n'était pas aveugle, bien avant qu'elle n'entame une relation avec l'étudiant, elle avait bien vu le comportement de cette fille avec lui. Elle aurait dû se douter que son intuition était la bonne, que lorsque Swann lui avait dit qu'elle n'était qu'une garce après qui les hommes courraient – même s'il n'avait pas vraiment employé pareil langage -, ce n'était que parce qu'il crevait de jalousie de l'imaginer appartenir à un autre que lui. Malgré tout, parce qu'elle en était folle amoureuse, elle l'avait cru en grande bécasse et, aujourd'hui, alors que la fraîcheur de Novembre lui mordait les joues, qu'elle repliait maladivement les pans de son épais gilet contre ses courbes, elle était seule.... Deux semaines plus tôt, elle était à « SA » place, quinze jours avant tout ça, avant qu'il ne la chasse de sa vie pour la remplacer par cette « putanasse », elle entrevoyait un avenir avec lui....

Une fois encore, sa gorge se serra à l'idée qu'il puisse être mieux avec elle qu'il ne l'avait jamais été en sa compagnie et les larmes, pour le peu qu'elle pouvait encore verser, lui piquèrent les joues. Ces dernières étaient rosies par la rage d'avoir perdu, par les sanglots qu'elle avait versé, en hoquetant comme une faible chose, auprès de Lucas suite aux révélations de son.... ex petit ami... Pour autant, ce n'était pas à lui qu'elle en voulait mais bien à cette fille, cette fille à qui elle ne ressemblait pas et ne ressemblerait jamais même si, un instant après que Swann soit parti, elle avait imaginé devenir une garce elle aussi. Juste pour lui plaire, juste pour reprendre sa place auprès de lui et faire de l'ombre à Cain. C'était stupide, très con même, car quand elle se regardait dans une glace, avec ses cheveux blonds comme les blés et ses yeux rougis par les pleurs, elle ne lui arriverait jamais à la cheville et ne s'imaginait guère devenir une....

- Sale pouffiasse égocentrique. Lâcha-t-elle tout haut en voyant des regards voisins s'offusquer sur elle.

Honteuse, malgré le fait que ses pensées étaient véridiques, qu'elle n'avait jamais cru que Swann aimerait tant ce genre de femme, Collins replaça une mèche derrière son oreille et marcha un peu plus vite. Sa voix se brisa d'elle même, sa respiration devint lourde et sifflante au point qu'elle termina par fondre en larmes à quelques pas d'un type qu'elle n'avait encore vu. Elle se fichait de lui, elle se fichait qu'il la voit pleurer, rien n'avait plus d'importance, mais quand la blondinette captura son timbre – sans même voir ce qu'il planquait sous sa veste – elle vira maladroitement ses larmes et cessa de respirer. Elle le connaissait lui, il lui avait sauvé la vie avec d'autres, il lui avait évité de crever comme une pauvre loque après qu'elle eut épargné Swann... SON Swann... Celui qu'elle aimait et qui, aujourd'hui, devait très certainement se complaire avec une salope dans son lit. Sans doute la rage y fut pour beaucoup dans la réponse qu'elle donna au Japonnais dont elle vit enfin les traits en proie à la guérison.

- J'cherche rien, ou si, des réponses tien ! Siffla-t-elle en ravalant maladivement sa mélancolie.

Sans attendre, même s'il avait envie qu'on lui foute la paix – en témoignaient les mots agréables qu'il venait de lui jeter au visage – Evelyn se rapprocha pour se figer à sa hauteur en le scrutant avec intérêt.

- Pourquoi tu m'as pas laissé crever ?! Ça aurait été mieux, mieux que c'que je ressens... A bout, malgré l'envie de lui tenir tête, elle colla les fesses sur le premier muret proche de lui et colla les traits dans ses mains pour chialer comme une gosse. Qu'est-.....ce qui va...... pas chez..... moi ? Hoqueta-t-elle sans imaginer obtenir de réponse nette et franche.



Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shared hatred   Shared hatred EmptyJeu 30 Nov 2017 - 20:39
Oui, c'était bien elle, cette jeune fille qui avait failli mourir sous les décombres. Takeo ne la connaissait pas vraiment. Il n'était même pas sûr de lui avoir déjà adressé la parole un jour. Il se souvenait cependant de son nom, Evy. Il aurait été difficile de ne pas s'en rappeler, étant donné le nombre de fois où ce dernier fut crié – notamment par Swann – le jour de son sauvetage.

Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien foutre ici, toute seule, à cette heure ? Takeo la dévisagea pendant un moment, mais il ne remarqua pas immédiatement ni ses yeux rougis par les pleurs, ni les traces de larmes sur ses joues. Il était trop contrarié pour y faire attention. Elle venait de le déranger dans son moment privilégié avec sa bouteille. Et apparemment, elle n'avait pas l'intention de partir tout de suite ! Il avait cherché à la faire fuir en s'adressant à elle sèchement, mais elle semblait ne pas en tenir rigueur.

Au contraire ! Elle se rapprocha même encore plus de lui, clamant qu'elle cherchait des réponses. Le japonais arqua un sourcil d'étonnement, ne comprenant pas où elle voulait en venir. Des réponses à quoi, d'abord ? Et puis, elle avait toute l'île de disponible pour les chercher, ses réponses. Alors pourquoi est-ce qu'elle venait l'emmerder lui ?! Takeo eut envie de l'envoyer méchamment balader, mais elle s'adressa de nouveau à lui avant qu'il n'en ait le temps.

C'était donc ça, elle aurait préféré mourir ce jour là ? Sur l'instant, le jeune Shigeru leva les yeux au ciel. Il se disait qu'il n'était vraiment pas d'humeur à gérer la crise existentielle d'une gosse. Takeo n'était pas du tout au courant des problèmes qui pouvaient tourmenter la jeune fille. Renfermé dans sa bulle depuis des semaines, il avait à peine remarqué la nouvelle idylle entre Joann et Swann. Alors forcément, il ne faisait pas le rapprochement avec l'état d'Evy sous ses yeux. Il considérait que ses problèmes devaient être à l'image qu'il avait d'elle : superficiels. Autant dire qu'il ne la prenait pas vraiment au sérieux.

« Et tu ressens quoi exactement, princesse Barbie ? Il t'arrive quoi ? T'as eu un problème avec ta manucure, hmm ? »

Il la prenait de haut. C'était surtout qu'il était agacé. Il était venu ici pour se détendre et fuir ses problèmes, pas pour se trouver confronter à ceux des autres. Et puis, dans son état, il était complètement égoïste : il n'y avait que ses problèmes qui comptaient, et ce que pouvaient vivre les autres, ce n'était rien par rapport à ce qu'il pouvait vivre lui. Alors il n'avait simplement aucune empathie envers les autres. Et ce n'était pas les pleurs de la blonde qui allaient y changer quelque chose. Au contraire... Il plaça une cigarette entre ses lèvres et l'alluma avant de s'adresser à elle, toujours d'un ton sec.

« C'qui va pas chez toi ? Tout ça. » lui lança t-il en même temps qu'un mouvement de tête dédaigneux, censé désigner sa manière de geindre et pleurnicher. « J'te connais pas mais tu m'as juste l'air d'être une gamine inutile, capricieuse et pleurnicheuse... » C'était dur, peut-être injuste, mais elle n'avait pas choisi le bon moment pour venir s'adresser à lui. Il tira une latte de sa cigarette avant de continuer. « … Ouais, peut-être qu'on aurait dû t'laisser crever ce jour-là. Y en a plein d'autres qui méritaient pas d'mourir... » Kevin et Tom, notamment, même si leur mort n'avait rien à voir. « Vas-y, dis moi pourquoi tu pleures. J'aurais bien besoin d'rigoler un coup.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shared hatred   Shared hatred EmptyJeu 30 Nov 2017 - 21:35


Shared Hatred
Ft Takeo
De grosses larmes dégoulinaient au creux de ses paumes. Elle désirait savoir, comprendre. Etait-ce véritablement sa faute ? Swann se fichait-il d'elle depuis le début ? En songeant à ça, elle hoqueta une dernière fois, ses épaules soubresautèrent même, puis elle vira les perles salines qui ruisselaient contre ses joues de poupée. Non, il ne lui aurait jamais fait de mal, c'était cette garce et ses manière aguicheuses, pas étonnant d'ailleurs qu'elle fusse amie avec une autre peste détestable nommée Casey. Elle les détestait toutes les deux, pourtant, même si à maintes reprises elle avait souhaité étrangler Summer, désormais cette envie était reléguée au second plan à contrario du désir maladif qu'elle avait de voir souffrir cette Canadienne de mes deux. La rage inonda ses veines, chassant temporairement la tristesse qui la tenait depuis que Swann lui avait parlé.

Ce fut une bonne chose d'ailleurs, car lorsque le Japonnais rouvrit la bouche, pour la rabaisser plus bas que terre, Collins renifla une dernière fois et l'observa en deux billes rondes. Elle ne l'imaginait pas comme ça, même s'il l'avait traité de « putain de petite amie » lorsqu'ils déblayaient l'endroit où elle était enterrée vivante... Ce n'était que stress, mais là...

Alors qu'il continuait sur sa lancée, la gamine serra des poings contre ses genoux en le toisant d'un air méprisant. D'ailleurs, ses paupières se plissèrent en se remémorant ce qu'elle avait appris à son sujet. Au sujet de la blondinette amie avec Joy et Swann... Elle allait lui faire mal, autant de mal qu'il lui en faisait en la traitant de petite pimbêche inutile. C'était peut-être d'ailleurs pour ça qu'il se terrait seul, dans le noir, à une heure aussi tardive. Elle se servirait de cette faiblesse contre lui après tout, même si elle avait hurlé ne pas être capable de se débrouiller contre les morts, elle restait douée pour s'en prendre aux autres non ? Enfin pas vraiment, elle n'en était qu'aux balbutiements de la chose lorsqu'elle avait appris à connaître l'étudiant pour lequel son cœur s'emballait, mais n'avait elle pas senti une pointe de noirceur envahir son corps lorsqu'il la toisait intensément dans sa chambre ?

Sans mot dire, Evelyn le laissa terminer, ne relâchant guère la pression de ses phalanges. Elle ne pleurait plus, la douleur – quant à elle – était encore présente et vive, pourtant la colère semblait l'étouffer alors, quand il évoqua sans le faire cette garce lui ayant subtilisé le garçon de ses rêves, la blondinette pinça les lèvres, légèrement impérieuse, puis replaça gracieusement une mèche derrière son oreille.

- M'étonne pas que tu n'saches rien. Cingla-t-elle avant de passer les pouces sous ses yeux brillants. Et côté insignifiance il me semble que tu n'as rien à m'envier.

La preuve étant qu'il traînait là, acerbe et mauvais comme une teigne, plutôt que de se prélasser au chaud chez lui où - comme il en était cas chez Lucas - des tas de gens qu'il ne connaissait pas plus que ça vivaient depuis que leurs demeures avaient été balayées par le tremblement de terre.

- Tu veux savoir malgré le fait que je te semble inutile, sans cervelle ? Elle lui lança un regard défiant et tenta de réprimer les nouvelles larmes que les mots – qu'elle s'apprêtait à dire – faisaient saillir à ses cils. J'me suis faite larguer pour une autre... Cependant, alors qu'elle se sentait souffrir, que ses entrailles et son cœur se retournaient, elle lui servit un sourire mesquin pour qu'il ait mal à son tour. Comme toi j'crois. Satisfaite, même si elle ne lui aurait rien dit de tel s'il avait été plus sympa, Evelyn reprit une inspiration sifflante. T'as toujours envie de rire ou c'est passé ?



Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shared hatred   Shared hatred EmptySam 2 Déc 2017 - 20:06
Il avait été agressif et moqueur avec elle, comme ça, gratuitement. Mais en réalité, il n'avait pas de griefs contre la jeune blonde. Il ne la connaissait même pas vraiment. Non, ses mots durs ne lui étaient pas spécifiquement adressés. C'était juste le contexte qui avait voulu ça : un ras-le-bol général, une envie d'être seul et tranquille que sa simple venue avait dérangé. La vérité était qu'il aurait été aussi con avec n'importe qui d'autres, dans ces circonstances. C'était juste tombé sur Collins.

Il ne connaissait vraiment pas grand chose d'elle. Il savait juste qu'elle était la petite protégée de Lucas, ainsi que la copine de Swann – chose qu'il avait appris durant le tremblement de terre. Le peu qu'il avait vu avait suffi à ce qu'il la catalogue salement : elle avait pas l'air bien doué, pas bien forte, pas bien débrouillarde. Toujours à traîner dans les pattes de quelqu'un, pas capable de faire les choses par elle-même. C'était comme ça qu'il la voyait. Et comme elle venait de le déranger dans son moment privilégié, il ne s'était pas gardé de lui dire.

Du coup, à la suite de ses propos, il s'attendait simplement à la voir craquer encore plus, à la voir continuer à s'enfoncer dans sa crise. Il n'avait pas prévu qu'elle lui réponde de cette façon, avec ce ton, avec cette insolence. Lorsqu'elle lui balança sa pique sur son insignifiance, lorsqu'elle l'insulta de « sans cervelle », le japonais leva les sourcils d'étonnement et esquissa un petit sourire. Un sourire qu'il perdit dès qu'elle fit allusion à sa rupture avec Casey.

« Non, tu te trompes. Ça s'est pas passé comme ça... » répondit-il, l'air un peu mélancolique. Ce n'était pas comme elle, parce que c'était lui qui avait largué Casey à la base, et non l'inverse. C'était peut-être encore pire du coup, car comme Stanley ne s'était pas gêné de le souligner durant leur dispute, cela signifiait que c'était en partie de sa propre faute. Et c'était difficile à digérer. « Enfin...bref... » souffla-t-il finalement. Il ne comptait pas s'étaler sur le sujet.

Si le japonais avait d'ordinaire tendance à totalement mépriser les pleurnichards, il ne voyait plus les choses du même œil maintenant qu'elle lui avait expliqué qu'elle avait été quitté pour une autre. Le parallèle avec sa propre histoire restait tout de même évident, et quelque part, il comprenait. Il comprenait qu'une telle situation pouvait te mettre dans un sale état, l'ayant vécue lui-même. Il ne pouvait plus se permettre de juger ce genre de personnes désormais. Lui n'avait pas pleuré, mais il avait trouvé refuge dans le travail, puis l'alcool. Evy, c'était les larmes. Chacun gérait ça comme il le pouvait, finalement.

Takeo coinça sa cigarette entre ses lèvres avant de sortir la bouteille d'alcool de sous sa veste. Il lança un regard à la blonde en face de lui. « Quoi ? J'ai dit que t'étais insignifiante et inutile... » Il retira la cigarette de sa bouche et but une gorgée de la boisson, avant de s'adresser de nouveau à son interlocutrice. « … J'ai jamais dit que j'valais mieux que toi.»

C'était vrai, le japonais était bien conscient de sa condition. Depuis tous les événements récents, et tous ses échecs, il se trouvait faible et insignifiant lui aussi. C'était en grande partie la raison de son mal-être, d'ailleurs.

« Ton prince charmant a trouvé mieux ailleurs alors … ? Avec qui ? » interrogea t-il. La phrase pouvait sembler provocatrice, mais il n'en était rien, et la question était sincère. Il s'intéressait du coup à cette histoire, parce qu'elle lui rappelait la sienne, et que c'était toujours plus rassurant de savoir que d'autres pouvaient vivre des choses similaires.

Dans le même temps, il lui tendit la bouteille d'alcool, l'air de rien. Evy semblait un peu réticente, alors il insista un peu. « Tes larmes, ça sert à rien. Ça, au moins, c'est utile. Ça règle le problème ». Oui, enfin, pas vraiment. Mais bon, ça donnait au moins l'illusion...
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shared hatred   Shared hatred EmptySam 2 Déc 2017 - 22:38


Shared Hatred
Ft Takeo
Elle se trompait, ah oui ?!! Evelyn fut légèrement intriguée par la réponse de l'asiatique, si bien qu'elle reprit un tant soit peu de contenance dans le but d'observer son profil. C'était vile de sa part, méchant même, elle l'avait simplement taclé dans son entreprise première, à savoir la rabaisser pour la pousser à pleurer davantage ou, mieux, le fuir comme la peste. Néanmoins, et malgré la noirceur – simple témoignage du passage éclair de Swann dans son existence – encore chaude dans sa poitrine haletante, Collins ne le coupa guère en espérant qu'il lui expose enfin les choses telles qu'elle aurait dû les comprendre. Ça ne s'était guère passé comme elle le lui avait craché au visage mais, alors, qu'en était-il vraiment ?

Sourcils froncés, elle agita doucement la main devant ses propres traits pour faire disparaître la fumée blanchâtre – crevant l'obscurité nocturne – qui s'échappait de la clope fumante qu'il ramenait de temps à autre à ses lèvres. La gamine ne fumait pas non, ça ne lui avait jamais traversé l'esprit cependant, en voyant les cendres rougir à chaque aspiration, elle en vint à se demander si un tel palliatif, capable de tuer le temps, ne lui ferait guère de bien. Bien des fumeurs se targuaient d'avoir besoin de nicotine pour apaiser leurs angoisses, c'était déjà le cas sur le campus quand ses « sœurs » s'apprêtaient à passer des partiels, pourquoi en serait-il autrement pour elle ? Bon certes, elle ne pouvait clairement pas dire que ça n'avait jamais tué personne mais, si elle testait, une seule et toute petite fois ? Chopperait-elle directement le cancer ? En pleine cohue mentale, les yeux fixes sur cette tige, le timbre de son interlocuteur la ramena sur terre et à l'instant présent tandis que ses cils, eux, s'attardaient au récipient de verre qu'il sortait du dessous de sa veste.

- Tu fais bien ce que tu veux. Lui sourit-elle d'un air pincé lorsqu'il lui assura ne pas être mieux qu'elle.

Ça non plus elle n'avait jamais vraiment testé. Autrefois, lors des soirées festives et alcoolisées du campus, elle sirotait tranquillement le même verre durant plus de trois heures, histoire de garder ses esprits sans sombrer dans la démence que certaines de ses amis appréciaient. Elle avait sans doute échappait au pire de cette manière car, en y songeant, alors qu'elle l'observait se payer une rasade de liquide brun, généralement ses copines ne ressortaient guère fraîches et pures d'une nuit de beuverie. Mais, une fois n'étant pas coutume, Takeo lui rappela ce qu'elle foutait là et son cœur se serra tout comme ses petits poings. Son bras lui faisait encore mal, elle devait encore voir le médecin pour qu'il vérifie si rien n'allait de travers néanmoins, et depuis qu'on lui avait retiré l'écharpe, Lucas l'aidait à faire quelques mouvements. Ça aussi ça l'agaçait. Elle lui avait sauvé la vie et pourquoi au final ? Pour qu'il lui préfère la garce dont elle ne tarda guère à siffler le prénom en s'interrogeant sur le fait de saisir la bouteille qu'il lui tendait ou non.

- Joann... Une sorte de grimace de dégoût fit frémir ses lèvres.

Comment avait-il pu tomber aussi bas ? Ce n'était pas une fille pour lui, de plus elle était vieille et... enfin elle avait presque dix ans de plus que lui bon sang ! Sur ce, et comme pour se désinfecter la gorge après avoir prononcé le nom de trop, Evelyn agrippa le goulot et le porta à ses lèvres pour, suite à une grosse rasade maladroite, l'abaisser et grimacer en frémissant des épaules.

- Arghhhh, c'est vraiment pas bon !!

Pour un peu, elle ressemblait à quelqu'un à qui on avait balancé de l'acide dans les yeux. Paupières plissées, langue sortie et brûlante, la gamine frémit une fois encore mais réitéra. Visiblement, même si la seconde gorgée n'était guère meilleure que la première, au moins le liquide lui brûla moins les papilles. C'était comme si l'alcool traçait un chemin chaleureux depuis sa gorge jusqu'à son estomac qu'elle sentait présent pour la première fois, enfin pour autre chose que les crampes générées par la présence de Swann autrefois. Ce n'était pas suffisant, tout l'alcool du monde, peut-être même l'entièreté des cigarettes de la terre, ne suffirait pas à lui faire oublier ce visage.... Les larmes revinrent, elle les retint alors puis inspira une longue goulée d'air avant de s'enquiller une troisième lampée de cette horreur gustative.

- Joann Cain m'a volé mon petit ami... Cette garce, je la hais, je lui souhaite de souffrir le martyr et de.... Elle rit une minute avant loger une main – quasiment outrée – sur ses lèvres en croisant le regard de son interlocuteur. t'es pas son ami au moins ?!! Non parce que si c'était le cas, elle n'allait très certainement pas lui dire le fond de sa pensée enfin, pas sans avoir suffisamment bu. Mais j'dois t'dire un truc... Casey est pas mieux.



Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shared hatred   Shared hatred EmptyDim 17 Déc 2017 - 22:10
Il s'agissait donc de Joann. C'était la canadienne qui avait ravi le cœur du prince charmant de la blondinette. C'était un peu étonnant. A vu de nez, les deux ne lui semblaient pas aller particulièrement bien ensemble, mais après tout, qui était-il pour juger ? Et puis, pour être honnête, Evy non plus ne lui semblait pas être faite pour aller avec Swann. Y avait-il seulement quelqu'un qui correspondait au jeune Blackmore ? La question était légitime, tant il avait caractère particulier.

Lorsque Collins grimaça après avoir bu sa première gorgée, Takeo se mit à rire, se moquant un peu d'elle. « T'inquiètes, c'est pas fait pour être bon. On finit par s'y faire » Et apparemment, la jeune femme s'y faisait assez rapidement, puisqu'elle enchaîna avec une deuxième, puis une troisième gorgée. Ses yeux brillaient. Rien qu'évoquer le prénom de Joann semblait la mettre dans tous ses états. C'était quelque chose que le japonais pouvait comprendre, parce qu'il ressentait aussi comme un pincement au cœur à chaque fois qu'il entendait celui de Stanley. Il ne le traduisait pas par des larmes, mais c'était similaire.

Evy reprit son discours, souhaitant tous les malheurs du monde à celle qui lui avait volé celui qu'elle aimait. Takeo la dévisagea lorsqu'elle s'interrompit, s'inquiétant du fait qu'il puisse être ami avec Cain. Shigeru esquissa un sourire en coin et tira une nouvelle latte de cigarette avant de lui répondre. « Son ami ? Mpff, non. J'ai pas d'amis ici. Aucun. » Son discours était digne d'un adolescent Emo ténébreux en pleine rébellion contre le monde, mais il le pensait sincèrement. Il ne cherchait plus à faire partie de ce semblant de vie, de ce quotidien de l'île. Plus depuis les événements récents. Parce qu'il considérait que c'était ce qui l'avait rendu faible, et ce qui avait causé, indirectement, la mort des deux adolescents qu'il gardait.

Encore une fois, il sourit à la remarque de la blonde sur Casey. « A qui crois-tu le dire... » souffla t-il en haussant les sourcils. « Moi, j'pensais qu'on avait ce truc... spécial. Mais j'ai fini par apprendre qu'elle ne s'était tournée vers moi que par dépit. Alors je l'ai largué. » dit-il d'une voix calme, comme si cela ne le touchait pas. C'était faux évidemment. « Tu vois, toi et moi, c'est pas pareil, princesse » déclara-t-il avec un petit rire forcé. « Mais c'est pas forcément mieux... Puis j'me suis dit que c'était rien, que j'avais mal réagi, alors j'ai voulu arranger les choses. Mais j'lai retrouvé dans ses bras... » pesta t-il, l'air rageur. Les bras de ce foutu Stanley, évidemment.

« Et toi, ça s'est passé comment ? » interrogea t-il la demoiselle. Puis il tendit sa main vers elle. Pour désamorcer toute ambiguïtés, et parce qu'elle avait l'air un peu surprise, il rajouta « Tranquille, c'est pas ta main que j'veux, princesse, c'est la bouteille. Quoi, tu comptais déjà la finir toute seule ? » se moqua-t-il gentiment.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shared hatred   Shared hatred Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Shared hatred -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: