The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- It's time to pay -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joann Cain
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Carabine Winchester - 9 mm - Couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/09/2017
Messages : 886
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: It's time to pay   Sam 2 Déc 2017 - 21:13


It's time to pay 
Ft Swann
Swann prit alors la parole, entrant même dans son jeu sans qu'elle n'ait eu à échanger un regard avec lui. Ce n'était que pour le protéger, malheureusement elle n'avait guère la faculté de lire dans ses pensées, leur « union » était encore fraîche, rythmée par quelques hauts exaltants et des bas aussi douloureux qu'elle n'imaginait guère avoir à douter de la sorte. Ils se comprenaient à leurs heures, sur des sujets qui dépasseraient – effraieraient même – la majorité des gens, mais pour le reste, sans doute n'était elle guère assez douée pour envisager les choses comme lui les imaginait. A l'instant, si elle avait pu capturer les idées qui filaient son crâne, avant même d'avoir lâcher ce « non », sans doute l'aurait-elle laissé parler à sa place. Elle le saurait plus tard, il le lui exposerait et c'était exactement de cette manière qu'elle utiliserait leur « pion » pour s'obtenir la mort – encore inespérée – de l'affreuse raclure leur faisant face. Prise entre deux feux, Cain fixa encore les phalanges sérrées à craquer contre la poignet de porte puis revint considérer le membre dissimulé dans la poche de Mark. Elle imaginait déjà une confrontation, mais eux n'étaient pas armés... Peut-être que lui non plus cependant, elle doutait qu'il se soit ramené les mains vide.

La conversation lui échappa presque, pourtant la Canadienne captura l'essentiel. Swann était froid, elle entendait son timbre changer, il répondait sans tergiverser, à hauteur de son intellect et des choses qui lui envahissaient le crâne. Il triait avec vivacité, ne s'embourbait pas, néanmoins la manière dont il resserrait les doigts sur la clinche l'invitait à croire qu'il stressait autant qu'elle. Mais quand il se décala suffisamment, tandis que le regard clair de leur interlocuteur déviait sur elle à lui en voler frissons et angoisse, la jeune femme tira les pans du gilet qu'elle portait contre sa poitrine pour feindre frémir de froid et non de crainte. Mark n'était pas sans ignorer qu'elle le haïssait profondément, mais il savait parfaitement que malgré le masque, malgré les sourires qu'elle tentait de maîtriser, elle n'était guère à l'aise face à lui. L'entendre certifier qu'il désirait la récupérer, reprendre là où il en étaient restés, fit vibrer ses cils et se nouer sa trachée.

« Reprendre là où ils en étaient... » faisait-il allusion au soir où elle lui avait envoyé cet élément de décoration en pleine tempe ? Ou, encore, imaginait-il vraiment la récupérer pour mûrir sa vengeance et l'étrangler lorsqu'elle ne s'y attendrait plus ? Peu importait, elle ne le croyait pas et ne lui céderait jamais plus. Celui qu'elle aimait, aussi fort qu'elle en était capable, se tenait là entre eux et jamais – jamais – elle ne l'évincerait pour un mariage n'ayant aucune valeur sauf si.... - elle déglutit – si elle était sûre qu'il l'épargnerait... Cette sensation malsaine, que de devoir choisir pour préserver son amant la tua sur place, malgré tout, elle fut suffisamment sensée pour chasser ce sombre scénario de son crâne. Swann claqua enfin la porte et elle, à bout de nerfs, ferma les paupières, une seconde, avant de les rouvrir pour capturer la lueur franche dans ses prunelles orageuses. Le silence fut lourd de sens, peut-être pour être sûr qu'il n'était pas encore là, sur le seuil, à attendre qu'ils discutent.... Joann sentait ses idées s'entremêler, son corps se tendre, pourtant l'absence de mot n'avait qu'une seule et même signification.

- C'est trop tard. Lâcha-t-elle en se détournant vers le salon.

Ses pieds nus ne ressentaient quasiment plus la fraîcheur du sol, en revanche sa tête se gorgeait d'images, trop rapides, bien trop vives, au point qu'elle décroisa les bras et glissa les phalanges aux mèches brunes de ses tempes. Penser, trouver..... Pense, bon sang pense... Se répéta-t-elle mentalement sans plus se focaliser sur le reste. Ses yeux se mirent à briller, la panique revenait la lécher et, pour la première fois en cinq jours, depuis que Swann était parvenu à l'apaiser et à l'amener à songer à autre chose, les larmes revenaient noyer ses cils.

- Il nous a devancé ! S'écria-t-elle sans être capable de mesurer son timbre. Ce n'était que de l'angoisse, de la terreur. La Canadienne relâcha ses cheveux et laissa retomber les bras contre son corps en le fixant. J'ai pas réfléchi, j'ai dis non pour qu'il te foute la paix, j'ferai tout c'qu'il faut pour qu'il t'arrive rien, s'il t'arrive un truc je.... je... Je vais pas tenir Swann. Son être entier frémissait, des clichés s'invitaient impunément devant elle, lui ensanglanté, froid comme la mort, plus aucune lueur dans le regard. S'il faut qu'je lui obéisse pour te sauver toi j'le ferai.... J'ferai n'importe quoi pour toi... C'est peut-être trop tard, on a été trop longs, trop lents, ça s'retourne déjà contre nous !

La gorge nouée, la voix grésillante, Joann pointa la porte du doigt comme pour donner corps à ses propos. Elle le ferait s'il fallait, passer le seuil, le rattraper et lui faire jurer de lui foutre la paix s'il obtenait gain de cause. Il avait réussi, il avait frappé le premier et désormais plus rien sinon cette solution ne lui traversait le crâne.





Showing no mercy...
I'm not a stranger. No i am yours, with crippled anger and tears that still drip sore..... I feel alone here and cold here though I don't want to die. But the only anesthetic that makes me feel anything kills inside... I am cut.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It's time to pay   Sam 2 Déc 2017 - 23:14
Il frissonnait de la tête au pied. Toujours cette haine froide et cette appréhension brûlante. Swann ne s’était pas laissé démonter et pourtant, il avait l’impression que c’était l’ex-mari qui avait remporté la première confrontation. Car c’était de ça qu’il était question et il le savait. Au-delà de Joann, c’était un duel entre Mark et lui. Un seul des deux resterait en vie et le gagnant remporterait la belle… un pathétique affrontement digne d’un western sinistre mais alors que le film de l’entrevue repassait devant ses yeux, c’était ce que déchiffrait l’étudiant.

Il suivit les pas de l’escort-girl qui craquait déjà sous le coup de l’émotion. Lui-même avait du mal à respirer mais ne s’autoriserait pas à l’imiter. Il fallait qu’il reste fort, pour qu’elle ait un roc auquel se raccrocher. Le cadet Blackmore ravala alors ses tremblements et son cortège de doutes, arborant le masque impassible qui devrait tromper même son amante. Ce serait mentir de dire qu’il n’avait pas peur. Se déplacer en groupe et armé d’un flingue pour aller marchander avec des inconnus, c’était largement moins impressionnant qu’un duel à mort déguisé en mindgame. Au fond, il n’avait que 23 ans, il en était à son premier coup…

- Il ne va rien m’arriver, Joann, certifia-t-il en franchissant les derniers mètres qui l’empêchait de la rejoindre, il est… hors de question que tu lui obéisses, je te laisserai pas faire ça, il lui attrapa la main qui désignait la porte puis, de ses autres doigts, balaya les larmes qui lui griffaient les joues, il ne nous arrivera rien, je te l’ai promis, n'est-ce pas ?

Il la fixait dans les yeux, cherchait à lui faire retrouver la confiance qu’elle avait perdu. A deux, ils seront plus fort. N’avaient-ils pas vu pire ? Des pirates, des hordes de cadavres, des fanatiques. Qu’était Mark à côté de ça ? Il aurait pu l’emporter dans l’ancien monde mais ici, il était sur leur territoire ! Ces pensées revigoraient le cadet Blackmore. Ses traits se détendirent et bientôt, il n’eut plus à faire semblant d’avoir le contrôle : il l’avait retrouvé.

- Il ne nous a pas devancé, rectifia alors Swann, il a montré son jeu en premier, un sourire en coin lui conféra un air maitrisé, maintenant, on est sûr de ce qu’il veut. Il prend le risque de se mettre à découvert en se renseignant et en venant frapper jusqu’ici…

C’était mauvais signe et en même temps, ça témoignait de la pauvreté de ses méthodes. Jouer la comédie sans penser que ses ficelles pourraient être démasquées. Pourquoi ne pas attendre ? Pourquoi ne pas s’arranger pour isoler Joann ? Il devait savoir qu’il ne pourrait plus la séduire et s’il ne s’était pas révélé, c’était qu’il ne comptait pas sur son pardon ou son amour. Certes, il venait les faire trembler là où ils se sentaient en sécurité mais dans le même temps… en sortant de sa tanière, ils n’avaient plus à se demander « va-t-il agir ? » … il le ferait, c’était une certitude maintenant. Le jeune homme essuya les dernières larmes de ses deux pouces, sans quitter les orbes noisette de son aînée.

- On sait comment il joue mais lui ne sait pas comment on va jouer. On a l’avantage, confirma-t-il avant de retrouver son air carnassier : et on va gagner, il la prit alors dans ses bras pour l’étreindre un peu maladroitement, elle paraissait si mince…, on peut tenter notre coup. Bientôt, souffla-t-il contre ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas  
- It's time to pay -
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: