The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Somehow, we all need a friend -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 769
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Somehow, we all need a friend   Sam 16 Déc 2017 - 9:08
- Pffff, fuck you, rétorqua affectueusement Victoria suite à la boutade sur son état.

Un sourire flottait sur ses lèvres alors qu’elle l’écoutait. Sérieux, chaque fois elle oubliait que Roxanne était le nom de sa jument. Il n’aurait pas pu la nommer comme tous les autres poneys ? Genre « Vanille », « Eclair », « Tornade », « Macarena ». A force de l’appeler comme une vraie femme, il risquait de se mettre à fantasmer dessus comme… bref. C’était l’idée. Son complice avait à peine évoqué le fait de faire la liste de ce qu’ils devaient trouver en priorité qu’elle grimaça ; de la même façon que si on venait de lui faire mordre dans un morceau de citron. Surtout qu’elle était simple à faire sa liste :

- Un cerveau pour Morgan, une paire de couilles pour Kyle, un groupe uni pour Zack, … t’as besoin que j’continue ? Ses traits pâles avaient retrouvé son expression narquoise préférée, ça fait une belle liste de cadeaux d’Noël. Prends du papier cadeau aussi, on mettra nos deux noms sur les paquets.

C’était la saison en plus, non ? Suffisait de regarder l’humidité devenir une espèce de brume de givre de jour en jour. La trentenaire aimait bien la fin de l’année avant, pour plusieurs raisons. Petite, ses parents avaient toujours su la gâter. Au lycée, c’était le moment des premières grosses soirées privées inoubliables – ou plutôt si : complètement dissoutes dans l’alcool. Une fois adulte, elle trouvait toujours de bonnes histoires à écrire après Noël : les parents soûls qui se crashaient en voiture avec leurs gosses, les dîners de famille qui se terminaient qui une fourchette plantée dans la main, les cambriolages de fêtes qui tournaient mal… les journaux raffolaient d’un bon article sordide en début d’année, symptôme de cette curiosité malsaine qui rongeait insatiablement la société. Marrant comme déjà dans son ancienne vie, Victoria vivait du malheur des autres. Le dicton disait que « l’homme est un loup pour l’homme » mais la concernant, elle était un vautour.

- Ceci dit… j’avais pas l’intention d’faire un truc chiant, sous-entendu : faire sa liste était super-chiant d'après son opinion, alors si t’es un homme occupé, j’vais r’tourner m’tourner les pouces dans ma piaule.

En grignotant les oreos qu’il lui restait. Ils n’en avaient pas parlé aux autres et s’étaient partagé le stock trouvé pour en planquer un peu dans leurs chambres respectives. Héhé, cette baraque était réellement une maison de fous quand on y pensait. Leur manque de cohésion était au point qu’ils cachaient des biscuits et des tablettes de chocolat en guise de rébellion… ridiculement amusant.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Somehow, we all need a friend   Sam 16 Déc 2017 - 9:43

Pour une fois il s’était attendu à la réponse. Ça changeait. Personne n'avait jamais, de toute l'histoire des apocalypses, eu la foi de passer en revue des cahiers écrits en pattes de mouche pour trouver ce qu'il manquait. Lui même, s'il n'y était pas forcé, préfèrerait encore se jeter du haut d'un immeuble. Mais bon, ce n'était qu'à ce prix qu'il pouvait se servir dans les ressources, Raf étant bien trop content de ne pas avoir à y foutre son nez.
Il ricanait doucement. « Et un fleshlight pour Ao. » A force de le voir trainer dans sa chambre en son absence, Neil en était venu à la conclusion qu’il devait lui piquer son magazine. Pour quoi d’autre viendrait-il ? Renifler ses chaussettes sales ? Certainement pas pour ranger, on aurait fini par s'en rendre compte.

« J’irais pas jusqu’à dire que je suis occupé. » Comparé à son ancienne vie, si, il croulait littéralement sous le taf. En même temps il y a encore deux ans de ça, son plus grand calvaire était de lever les pieds, en râlant, parce qu’il gênait le passage de l’aspirateur. Tu parles d’un emploi du temps de ministre, toute la journée durant il végétait et les rares fois où il allumait son cerveau c’était pour trouver une stratégie lui permettant de faire encore moins d’efforts. Alors maintenant qu’il avait une gonzesse sous la main pour lui servir d’excuse, il n’allait clairement pas essayer de bouger.
Son regard se perdait sur le mur en face, sur le plafond juste au dessus. Nope, il n’avait rien à faire qui ne soit pas chiant ou super chiant. A vrai dire depuis qu’il avait rejoint les rangs des Sociopathes & Fils de pute Anonymes, il se tapait tous les trucs relous. Tout ce que les gens ne voulaient pas faire, ou laissait trainer par flemme, il finissait par devoir les prendre en charge. L’inventaire des stocks, le rapiéçage des fringues, la vérification du bon fonctionnement du matériel… tout ça c’était pas flamboyant, à peine visible comme travail accompli, c’est seulement quand ce n’était pas fait qu’on se rendait compte de l'utilité. En attendant depuis qu’il s’en occupait, tout roulait.

Ne trouvant définitivement rien, un regard en coin partait sur Vic’. Elle avait beau menacer de se barrer, elle était toujours étalée sur son lit sans faire mine de vouloir bouger. « T’as pas besoin d’un truc toi ? » Après tout, aussi relou que ce soit, elle y verrait surement plus d’intérêt si c’était pour sa tronche. Surtout que dans son état, il devait bien y avoir deux ou trois trucs qu’elle n’était pas capable de faire pour elle-même.
Revenir en haut Aller en bas  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 769
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Somehow, we all need a friend   Sam 16 Déc 2017 - 10:43
Elle n’était pas pressée de partir, c’était vrai. Faut dire qu’elle était plutôt bien installée en fait, absolument pas dérangée par l’odeur qui régnait dans la pièce. Après tout, après deux ans passés à sentir des boyaux putréfiés et des restes de nourriture périmés, le parfum « chaussettes sales et musc de mâle » pourrait presque être le prochain thème de Black XS. Si en plus Neil n’était pas occupé, alors elle ne risquait pas de se bouger tout de suite. La pigiste allait devoir fouiner dans la maison, essayer de dégoter de vieux bouquins ou journaux. Elle revenait de plusieurs jours de raids de toute façon, elle avait bien le droit de se poser 24h non ?!

Victoria capta le regard en coin de son hôte qui lui demandait si elle avait besoin de quelque chose. Sur le coup, elle songea à réclamer une nouvelle lame digne de ce nom mais n’avait pas envie de se plaindre sur le fait que Meg avait piqué la sienne. Et puis, ce n’était pas le genre d’arme qui se trouvait à tous les coins de rue, alors la quête risquait d’être difficile. Son couteau militaire restait plus efficace à ses yeux que le canif minuscule ou le piolet, aussi impressionnant était-il. Puisse cette garce crever avec tiens.

- Hum… un mousqueton, répondit-elle sérieusement, elle avait besoin d’un système d’accroche adéquat pour son nouveau joujou, et…, la trentenaire jeta un coup d’œil en biais à Neil, un sourire fleurissant à nouveau sur son visage, un sextoy, depuis le temps qu’elle en parlait comme d’une blague, il fallait bien aller au bout de la démarche, j’déconne pas. Un truc simple et standard, hein ? M’ramène pas un mixeur à vagin ou un god taille cheval de trait, sa connerie la fit souffler par le nez, et oublie pas les piles s'tu choisis un vibro.

Voilà pour sa liste de course ! Il l’avait voulu, il était servi. C’était concis et précis, il n’avait aucune excuse pour se planter. Fallait assurer maintenant, parce qu’elle attendait ses fournitures comme une petite fille la veille de Noël. Ils étaient potes, non ? Après qu’elle lui ait raconté son embarrassante histoire de lycéenne, c’était comme avoir signé un contrat. La Touffe pouvait bien faire ça pour elle. Et puis, rien ne l’empêchait de se prendre un petit truc pour lui aussi ; promis, elle ne jugerait pas, quel que soit l’article !


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Somehow, we all need a friend   Sam 16 Déc 2017 - 12:00

Un mousqueton, pas con. Quitte à y être il essayerait de s’en chopper deux ou trois pour lui aussi. Ça pouvait servir de mille façons différentes. Et… okay. Très bien. Un spasme de rire était sorti tout seul. Fallait quand même admettre qu’à force d’occurrences, aussi sérieuse soit la demande, ça commençait à devenir un véritable running gag. Elle-même souriait alors hein.
Puis c’était assez drôle en soit, demander ça à un type qu’elle n’avait rencontré il n’y a que quelques semaines. Ça va qu’aucun des deux n’étaient prudes de ce côté, elle encore moins que lui certainement.

« J’te trouverais ça. » Il était encore en train de se marrer dans sa barbe quand il répondait, mais il comptait bien le faire. Sa vie avait pris un nouveau sens quand il était tombé sur le playboy qu’il se trimballait depuis un an, probablement le plus généreux cadeau que le ciel lui ait fait, avant la bouffe, l’eau et les soixante-quinze fois où il s’en était sorti vivant sans comprendre comment. La fin du monde était dure sur les libidos, il en savait quelque chose, alors bon, si ça pouvait dépanner.
En plus ça ne devrait pas être trop compliqué à trouver. Dans la fuite de leurs foyers, ce n’était probablement l’article que les meufs avaient sélectionné en premier comme essentiel à la survie. Après tout, l’épidémie ne devait durer que quelques semaines à son commencement. Maintenant il se demandait surtout si ça allait finir par cesser. Les gens mourraient plus vite qu’ils ne se reproduisaient, s’ajoutant à l’armée qui contrôlait les rues. Il n’y avait plus d’électricité, d’internet, de téléphone. Même si quelques dingues se mettaient en tête d’étudier le virus, et encore, si c’était bien un virus, ils allaient devoir le faire à l’ancienne, et ça, ça prendrait déjà des années. Alors les imaginer synthétiser une solution avec des ressources moyenâgeuses, c’était carrément à se pisser de rire.

Non, définitivement, Neil, Vic’ et tous les gens qui courraient le monde au début de l’apocalypse auraient le temps de crever avant que quoique ce soit ne soit trouvé. Sans compter qu’avec leur principe de piller les gens à leur détriment, ce groupe ralentissait encore le processus à leur échelle. Franchement c’était pas dur à comprendre, individuellement, ils ne pouvaient pas gérer une crise mondiale. Peut-être même que le type qu’ils avaient pillé la semaine passée et laissé à errer sans vivre jusqu’à qu’il décède de fatigue dans un coin de ruelle était celui qui avait la solution. Il avait bien tenté de leur expliquer, mais les SFA s’en foutaient de la longue durée, ils voyaient à peine au bout de leur nez.
Neil s’étirait. Ils étaient foutus, il avait accepté la réalité. Tout ce qu’ils leur restaient à faire était d’attendre que la mort les prenne comme les autres, mais avant, il devait trouver un gode.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Somehow, we all need a friend   
Revenir en haut Aller en bas  
- Somehow, we all need a friend -
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}
» Goodbye my friend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: